Articles

Autres Ressources

Actualités Havraise


www.add-lehavre.fr

8 connecté(s) au site

En savoir plus sur ConnaitreDieu.com
Eglise en partenariat avec ConnaitreDieu.com

FNADF

  Edito de lerdami - Mes Idées et Ses Préceptes

  Edito de lerdami - Mes Idées et Ses Préceptes

article posté le 19.04.2017

Mes Idées et Ses Préceptes

Mes Idées et Ses Préceptes

 

« Le fruit de l’Esprit c’est l’Amour, la joie, la paix,

La patience, la bonté, la bénignité, la fidélité,

La douceur, la tempérance. »

Galates: 5-22

 

La Nature est ainsi faite, disent certains, autant pour excuser leur comportement que pour assouvir leurs penchants et leur préférences.

Je n’ai jamais tué ni volé…Oh là ! En sommes-nous si certains ?

La Bible dit : « Je ne fais pas le bien que je voudrais faire et je fais le mal que je ne voudrais pas faire. » Ne pas (trop) faire le mal serait déjà bien, mais faisons-nous toujours le bien que nous pourrions faire ? Et ne pas faire ce bien, est-ce condamnable ? Ne pas faire à autrui le bien qui lui est nécessaire n’est-ce pas déjà faire le mal ?

Dieu a donné tels ou tels dons à ses Enfants. Prenons un exemple : Tu as reçu l’art de cuisiner. Oh, dirons-nous, c’est vraiment un don insignifiant ! Oui, s’il ne sert qu’à s’empiffrer égoïstement… Mais si nous concoctons des mets équilibrés à notre famille, ce don prend de l’importance… Et si nous consommons l’art d’économiser lors de la préparation de ces plats, c’est encore mieux (demander donc aux budgets très limités)… Et si nous utilisons ces dons –cuisine équilibrée/budget maitrisé- pour les nécessiteux, il n’est plus question de don futile, véniel mais d’un don inédit et remarquable.

Avons-nous en ces quelques mots (non exhaustifs) démontré l’importance d’exercer le(s) don(s) que nous avons reçus ? Car rappelons-le un don n’est utile que lorsqu’il est partagé avec/pour son prochain. L’importance du don c’est de l’avoir reçu et c’est de ‘‘don-ner’’ ses fruits!

Reprenons notre verset d’introduction et examinons ces dons à la clarté de nos idées humaines et comparons-les aux Préceptes Divins (de Dieu) :

1* L’Amour : Ne nous importe-t-il pas d’être essentiellement aimés par ceux qui nous sont proches, (moralement, dans nos habitudes de vie) et par ceux qui ont de l’importance à nos yeux ! Matthieu 5-48 nous rappelle : « Heureux êtes-vous lorsque l’on vous insulte, que l’on vous persécute et que l’on dit faussement toutes sortes de mal à cause de Mon Nom. » 

2* La Joie : Nous avons un certain penchant à être heureux seulement quand nous réussissons dans nos entreprises…moins dans nos demi-échec, et plus du tout dans nos déboires ! Et pourtant : « Ma grâce te suffit. » (2 Corinthiens 12-9)

3* La Paix : Dans l’épreuve, faisons-nous toujours entièrement confiance à Dieu ou fuyons-nous nos responsabilités ? Il est relativement facile d’être dans la paix quand tout va bien…mais quand surgit l’affliction suivre le Christ devient ‘‘Chemin de Croix’’ Il faut renoncer à soi-même. (Luc 9-23)

4* La Patience : Trouver une rapide solution à un problème est honorable en soi, oui mais quand, comment, pour qui, Pour quoi, pourquoi ? « Que la sérénité du Chrétien soit connue de tous et ne vous inquiétez de rien, faites connaître vos demandes à Dieu » (Philippiens 4-5/6)

5* La Bonté : « Celui-là, il ne mérite pas ce qui lui arrive, il ne l’a pas cherché ! Et celui-ci, pourquoi le punir…n’y-a-t-il pas une justice en ce bas monde ? » « Beaucoup de gens proclament leur bonté ; Mais un homme fidèle, qui le trouvera ? » (Proverbes 20:6)

6* La Mansuétude : « Pourvu qu’il ne lui arrive rien ! Il y a tellement de danger et de misère aujourd’hui ! » Nous voudrions tellement bien faire que nous risquons d’interférer dans la vie de notre prochain. « De crainte, il n’y a pas dans l’Amour, mais le parfait Amour bannit la crainte. » (1 Jean 4-18) Une saine/sainte perception des choses reste néanmoins nécessaire.

7* La Fidélité : « Le poids des ans et l’atavisme sont peut-être récurrents et nous n’y pouvons plus rien. De plus c’est une valeur ancienne et démodée. » Que nenni ! 2 Corinthiens 5-17, nous informe que « nous sommes une nouvelle créature, l’être ancien a disparu. »

8* La Douceur :   Comme il est magnanime de penser à excuser son prochain… passer l’éponge sur tout et pour tous. Mais cela n’est pas de la douceur mais de la faiblesse. « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume ! »  (Esaïe 5:20)

9* La Tempérance : Est-il malséant de dire que dans une activité ce n’est pas l’entrain, l’emportement ou l’affairement ni la tiédeur, la froideur ou l’hésitation avec lesquels on traite le sujet ; mais bien la façon de voir les choses qui est primordiale : « La lampe du corps, c’est l’œil. Si ton œil est saint ton cœur tout entier sera dans la lumière. » (Matthieu 6-22) Ce qui peut nous rendre efficace ou inefficace ; Ce qui peut nous rendre heureux ou malheureux, ce n’est pas l’évènement, mais la manière dont je l’appréhende, la façon dont je le considère.

Les voies de Dieu ne sont pas nos voies

Et

Combien nos pensées sont parfois loin des Préceptes de Dieu !

 

Ces 9 attributs ne sont pas le naturel de lerdami, malgré  2 Corinthiens 5-17

lerdami

Suggestions, propositions, réactions !

Afin d'échanger avec l'auteur de l'article, nous vous proposons de poster un message qui sera d'abord validé par les modérateurs du site puis mis en ligne.

 Pseudo :

 Message :


 Recopier le code ci dessous :  

  


Lire les commentaires de cet article : Mes Idées et Ses Préceptes

 Le Drom.
Posté le 22.04.2017
Bonjour Lerdami, Magnifique fruit de l'Esprit, tout à fait d'accord avec le commentaire de Eveline. Jacques 4:17 Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché. Ce verset me fait toujours réfléchir!!! Seigneur que nous puissions vivre ce fruit de l'Esprit.


 Eveline
Posté le 22.04.2017
Les fruits de l\'Esprit sont magnifiques, et nous aimerions tous les avoir ! Hélas, nous sommes souvent déçus de nous-mêmes car nous ne réagissons pas toujours selon ces fruits.... Nous voudrions être \"parfaits\" ! Mais,...seul Dieu est parfait ! L\'important, c\'est de tendre vers cette perfection, de l\'aimer, de la vouloir pour nous-mêmes et pour les autres, en faisant chacun notre part du mieux possible, une goutte à la fois, comme le petit colibris !



Les 5 Derniers Articles de type Edito de lerdami :

   - L’Ordre et Les Ordonnances mis en ligne le 20.02.2017
   - Historique évangélique Pays de Caux mis en ligne le 02.11.2016
   - Un seul est législateur et juge mis en ligne le 17.10.2016
   - Has Been ? mis en ligne le 08.10.2016
   - Dieu et La Science mis en ligne le 08.09.2016