Présentation

Actualités Havraise


www.add-lehavre.fr

10 connecté(s) au site

En savoir plus sur ConnaitreDieu.com
Eglise en partenariat avec ConnaitreDieu.com

FNADF

  Historique - de la ville du Havre - Eglise Evangélique du Grand Havre

Le Havre
Le petit port de pêche, situé dans l'estuaire de la Seine, qui s'appelait: "La Crique des Perroys", devint en 1484 "Le Havre de Grâce".

Le Havre-de-Grâce est fondé par François Ier en 1517, sur la rive droite de l'estuaire de la Seine, pour répondre à l'envasement du port de Honfleur et à la destruction partielle de Harfleur. Port militaire mais également de pêche et de commerce, il est transformé au XVIIème siècle en port de guerre par Richelieu et Vauban. Au XVIIIème siècle, l'instauration de la liberté d'échanges avec les îles inaugure la vocation essentiellement commerciale du Havre.

Aujourd'hui, dans cette ville que l'on appelle tout simplement Le Havre vit une population de 200 000 âmes, plus son agglomération. 2ème port français, et 4ème port européen, le Havre fut, en 1930, le point de départ du Réveil en France.

Mlle Biolley, arrivée de Suisse au Havre le 10 Septembre 1880, fonda avec un colporteur évangélique breton, l'Eglise Evangélique située au 2. rue Dauphine, en 1890. II y a tout juste un siècle. Cette Eglise qui n'était officiellement attachée a aucun mouvement, était de pratique baptiste.

Devant l'ampleur de l'alcoolisme dans le milieu ouvrier, Mlle Biolley désire ouvrir un restaurant de tempérance. Par la foi, elle achète un local qui sera transformé en hôtel-restaurant "Le Ruban Bleu". On est en 1896.Point de rencontre entre chrétiens, le Ruban Bleu devient un instrument d'évangélisation efficace. Mlle Biolley qui avait soif de voir se réaliser au Havre ce qu'elle lisait dans les comptes-rendus des réveils en Amérique. en Suède, en Angleterre et au Pays de Galles, invita de nombreux prédicateurs baptisés dans le Saint-Esprit tels que l'évangéliste Smith Wigglesworth en 1920, les frères Jeffreys en 1921, M. et Mme karlsson, missionnaires au Congo Belge, et bien d'autres dont l’évangéliste anglais Douglas Scott qui assura quelques réunions au cours de ses 2 semaines de vacances de l'été 1927 au Havre. Il était venu pour perfectionner son français avant de partir au Congo. Mlle Biolley fit promettre à M. Scott de revenir 6 mois au Havre pour évangéliser cette ville.

Le Havre Appelé d'une manière surnaturelle à évangéliser la France, M Scott reçut quelques jours plu tard une lettre de Mlle Biolley réitérant son invitation pour le Havre. Interprétant cette lettre comme une confirmation de son appel. rempli de foi et d'enthousiasme, le jeune couple Scott débarqua au Havre le 1er Janvier 1930. A ce moment, l'Eglise transférée depuis 1929 au 45 Quai Vidcoq comprend environ 80 personnes.

Dès lors, tout va vite. Le Seigneur confirme Sa Parole en étendant Sa Main. le Saint-Esprit glorifie Jésus, dès Ia première réunion et dans Ia suite, par des guérisons, des miracles, de merveilleuses délivrances, des conversions remarquables et de nombreux baptêmes dans le Saint-Esprit. La croissance rapide de l’Eglise nécessitera son transfert dans un local plus grand, loué rue André Caplet. Les réunions se poursuivent tous les soirs avec une salle comble. L'œuvre de Dieu se développe. la salle devient a nouveau trop petite. Deux vastes locaux seront retenus: un ancien cinéma avenue de Frileuse. et un grand dépôt rue Franklin. C'est entre les mains du pasteur Félix Gallice que M. Scott confia cette belle œuvre lors de son départ du Havre.

Partie du Havre, l'œuvre du Saint-Esprit s'étendra à toute la France. Selon la revue "Le Serviteur de Dieu", No 43, la France, pays de 55 millions d'habitants, dont 79 % se déclare catholiques, compte aujourd'hui parmi les Assemblées de Dieu 310 pasteurs, 584 lieux de réunions fréquentés par environs 90 000 personnes.

Les Assemblées de Dieu françaises ont également étendu leurs cordages, par l'Action Missionnaire dans plusieurs pays d'Afrique, à Madagascar, dans l'Archipel des Mascareignes, aux Antilles, en Nouvelle Calédonie et en Polynésie française.

[ Retour Historique ]