AN de Grâce 2017

« On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ;
Autrement, les outres se rompent, le vin se répand,
Et les outres sont perdues ;
Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves,
Et le vin et les outres se conservent. »
(Matthieu 9:17)

Nous voici donc dans une année nouvelle… La bienséance voudrait entendre : ‘‘Bonne Année !’’ Il est de fait que cela est courtois et peut être aussi (parfois) très sincère.

Mais pourquoi ce titre ‘An de Grâce’ ?
‘Nouvelle Année’ ou ‘meilleurs vœux’ eut été plus approprié, non ?
Non point, ce titre a toute sa valeur… Nous venons de fêter Noël. Et Le Noël de la nativité est la naissance d’un Roi, du fils de Dieu. C’est la naissance du Rédempteur, du Sauveur de l’Humanité. Noël c’est l’enfantement d’une ère nouvelle pour qui sait reconnaître le Christ…et le suivre et servir… Ainsi l’An de Grâce est daté de la 1ère Année de l'ère chrétienne, succédant à la naissance du Christ.
Il serait donc judicieux et pertinent de ne pas oublier que l’Année Nouvelle, comme chaque instant que nous vivons, est une Grâce. La grâce qui nous a été faite par Dieu dans le Don de son fils, notre Rédempteur. (Cliquez Jean 3:16)
Noël et l’Année nouvelle sont ainsi indissociables, peut-être pas pour les non croyants, mais pour l’authentique Chrétien, ils devraient être associés, unis. Le 1er de l’An est la fête du 1er jour calendaire d’une année nouvelle, soit, mais si ce n’est pas une ‘fête chrétienne’, c’est néanmoins et surtout un Jour de Grâce… Ce qui n’empêche nullement de souhaiter des vœux. C’est une journée où nous pouvons, nous chrétiens, comme d’ailleurs chaque jour de l’année, faire des vœux. Seulement cet acte n’est pas anodin : « Lorsque tu as fait un vœu à Dieu, (à ton prochain ?) ne tarde pas à l’accomplir, car il n’aime pas les insensés : accomplis le vœu que tu as fait. Mieux vaut pour toi ne point faire de vœu, que d’en faire un et de ne pas l’accomplir. » -L'Ecclésiaste 5/3-4- (Réf : cliquez ici)  
Ok, dirons-nous, Le 1er Janvier est un jour de Grâce ! Le chrétienn’entre pas dans l’espace public en laissant à l’église les convictions profondes qui orientent sa conduite. La majorité des Humains considère en effet que les convictions personnelles, surtout quand elles sont d’origine religieuse n’ont pas à interférer dans la société. Il reste que le ‘Né de nouveau’ ne peut être tantôt laïc, tantôt chrétien. En son temps un roi  Belge abdiqua le jour où son parlement adopta une loi que son cœur lui refusait, pour ne pas se rendre complice d’une prescription que sa conscience religieuse réprouvait en tant que Croyant ‘convaincu’.
La vérité de la croyance du Chrétien relève de sa foi individuelle et ne peut être vérifiable que par les actes et témoignage. Une conviction d’origine religieuse, (Chrétienne)  lorsqu’elle est rationnellement démontrée, est digne de considération. La ‘théologie évangélique’ puise sa source vive dans la foi des premiers apôtres. Dans notre Europe en proie au matérialisme et à la déchristianisation, le Chrétien ne peut s’inscrire totalement dans cette sphère de liesse à outrance de ce ‘Jour de l’An’ tellement festif. N’oublions pas 
2 Corinthiens 6-15 : « Que peut avoir en commun le croyant avec l'incroyant ? »
Mais réjouissons-nous en ce jour de Grâce, en ce 1er de l’An (cliquez ici) en nous souvenant que nous sommes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en nous ! (1 Corinthiens 3:16) ce qui justifie l’utilisation du verset d’introduction (Matthieu 9:17)… Nous sommes des ‘outres nouvelles’  pour le vin nouveau, symbole du Sang du Christ versé pour nous par la nouvelle alliance. 

Bonne fête de fin d’Année 2016 et
Joyeux 1er de l’An… de Grâce 2017

« Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez,
Soit que vous fassiez quelque autre chose,
Faites tout pour la gloire de Dieu. »
(1 Corinthiens 10 :31)

Commentaires

  • titi, 04/01/2017 00:00

    Il est bon de le rappeler, en effet.

    Je pensais qu’avec les outres neuves, tu allais développer que les bonnes résolutions sont une bonne chose. Certaines, qui se veulent profondes telles « je ferais le bien maintenant » ne peuvent tenir que si on change profondément. Et qu’ainsi on ne peut mettre du bon vin, telles de bonnes résolutions, que dans des outres neuves, c’est à dire des cœurs « neufs »

  • franty, 04/01/2017 00:00

    Merci, c'est bon de se le rappeler et ta,conclusion est encourageante

  • Agnès, 05/01/2017 00:00

    Merci; très belle lettre; merci, merci, merci; je vs embrasse; priez pour moi; à très bientôt, vendredi; aidons-nous à vivre très saints et très cachés, surtout pas avec les stars et les très grds orgueilleux, pervers; ces gens font le mal, de pire en pire; ignorons les .merci pour votre vrai et profond et humble amour de Dieu et des autres, qui me sauve sans cesse des Griffes Atroces de Satan, tellement maléfique, à un point que très peu d’êtres humains le réalisent; Que Dieu fasse abonder, en vos cœurs, toujours plus sa louange, l'action de grâce, une immense charité pour de plus en plus de personnes, qui viendront se convertir et trouver refuge et aide auprès de vous, de votre unité ds la charité et amour de Dieu, qu'on ne trouve absolument plus du tout actuellement, et c'est très, très grave, même s'ils refusent de l'admettre et se convertir enfin.

Laisser un commentaire

:
: