Complément d’enquête

«Si je vis, ce n’est plus moi qui vis,
C’est Christ qui vit en moi;
Si je vis maintenant dans la chair,
Je vis dans la foi au Fils de Dieu. »
(Galates 2:20)

Suite à l’article : ‘‘Adultère et crucifixion’’

Un proverbe chinois déclare : « Pourquoi se jeter à l'eau avant que la barque ait chaviré ? »
Nous pourrions dans ce même esprit, ériger un proverbe d’internaute :
« Pourquoi jeter un écrit avant de l’avoir bien assimilé ? »(lerdami)
Et de ce fait, nous relirons l’article ‘‘Adultère et crucifixion’’ pour une meilleure compréhension de nos propos d’aujourd’hui. (Cliquer ici)

Efforçons nous d’apporter en ces lignes une des nombreuses solutions au problème, tout à fait Humain, qui nous pousse à nous attarder, parfois, plus que de raison, à des faits qui devraient avoir été vaincus sur la croix (Texte sur ‘adultère’) plutôt qu’à nous intéresser à la Croix, Elle-même ! (Texte ‘crucifixion’)

Si nous vivons en Christ par la foi (Galates 2:20), n’oublions pas qu’il est écrit : « Vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit: Vous serez saints, car je suis saint. » (1 Pierre 1:15)
* ‘‘Les soucis de ce monde peuvent être une telle fascination au point de nous aveugler et nous faire oublier notre objectif, à savoir Dieu. Alors qu'à l'inverse Dieu peut remettre ces soucis à leur juste place.’’
Connaître les engrenages qui mènent à l’adultère n’est pas superflu certes, mais qu’ils deviennent hypnose est malsain… quand le message de la Crucifixion et de la Résurrection passe au second plan !
Si cet intérêt n’est que brève curiosité sachons que  * « La curiosité est un travers propre aux humains qui les attirent vers tout ce qui touche à l'interdit, comme l'adultère...Tandis que la crucifixion les renvoie à leur culpabilité ! »
Il est possible aussi que le message du sacrifice à la croix soit acquis mais que la peur du péché nous tenaille encore.

Adam s’est caché par peur de sa nudité. (Genèse 3:10)
Sara a nié avoir menti par peur de son incrédulité. (Genèse 18:15)
Isaac a menti par peur de mourir. (Genèse 26:9)
Les messagers envoyés vers les Amoréens ont perdu courage par peur de l’adversaire. (Deutéronome 1:29)

Restons fixés sur la source fondamentale de la Rédemption, la Crucifixion et  la Résurrection sans crainte des tentations car « Ce que je crains, c’est ce qui m’arrive; Ce que je redoute, c’est ce qui m’atteint. » (Job 3:25)

Pourquoi donc s’attarder à des sujets secondaires, quand nous avons la Grâce Originelle ? Le Pardon plénier…
* ‘‘Cette recherche effrénée de sujets comme adultère, infidélité, peur, ne serait-elle pas marque de souffrance intérieure? Faut-il se comparer à d’autres pour relativiser son propre cas? ‘‘

Les soucis et tentations ne sont pas constructifs, ils sont souffrance intérieure: le ‘Semeur s’est soucié du siècle et de la séduction des richesses qui ont étouffé  la Bonne Parole entendue (Matthieu 13:22)
Mais le souci de connaître et suivre Dieu permet de ne pas s’égarer dans ses pensées et de rester dans Sa lumière. (Romains 1: 21/28)

Un enfant adopté dès sa naissance peut perdre (oublier à jamais) tout son inné (passé génétique moral) et acquérir les attitudes, les mœurs, les pensées  l’esprit, de son parent d’adoption… A plus forte raison le Chrétien, né de nouveau est une nouvelle créature qui ne doit pas être dans la crainte car toutes choses sont nouvelles pour lui (Jean 3:3 / 2 Corinthiens 5:17)

Aussi le titre de cet article ‘complément d’enquête’ se traduirait par :

« Je puis tout par celui qui me fortifie. »
(Philipiens 4:13)

Lisons donc, pour information, les articles qui traitent des tentations mais lisons et relisons ce qui concerne la Croix « car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. » (1 Corinthiens 1:18)

«Si je vis, ce n’est plus moi qui vis,
C’est Christ qui vit en moi;
Si je vis maintenant dans la chair,
Je vis dans la foi au Fils de Dieu. »
(Galates 2:20)

* =  Commentaires d’internautes à l’article précédent.


’’Fuite du Temps où s'écoulent tes jours’’

Est maintenant publié et mis en vente sur Edilivre.

Cliquez ici

Ou commandes groupées auprès de l’auteur.

Commentaires

  • Le Drome. , 22/08/2015 00:00

    Bonjour Lerami,
    Oui complètement d'accord avec toi, le disciple doit vivre en bénissant Dieu pour la crucifixion et la résurrection de son fis Jésus. Tout est accomplit dira notre Seigneur sur la croix, gloire à son nom. Quelle belle vérité à vivre pour nous enfants de Dieu, la prédication de la croix est vraiment la puissance de Dieu. Personnellement, en venant aux pieds de Jésus chaque matin et considérant son amour pour chacun de nous, ses souffrances sur cette croix, ma prière est Seigneur avec ton aide que je puisse vraiment te ressembler
    A bientôt mon cher frère.

  • Geogui, 24/08/2015 00:00

    Je ne veux pas ici défendre ceux qui s'attardent à des sujets secondaires, au lieu de s'attacher à la Grâce Originelle. Je reconnais qu'en tant que chrétien, je suis une nouvelle créature...mais cette nouvelle création se déroule selon un processus dynamique, donc par progrès successifs, après des épreuves voulues par notre Dieu, comme autant d'étapes me permettant d'approcher de plus en plus de la stature parfaite de Christ. Ne sois donc pas étonné Lerdami, que certains mettent du temps à s'affranchir de ces sujets secondaires pour aller de l'avant. L'essentiel c'est qu' étant habité de la volonté de se sanctifier la nouvelle créature en devenir, se rende compte qu'il y a désormais des sujets qui n'édifient pas son âme.
    La belle image de l'enfant adopté depuis la naissance est très illustrative de ce processus dynamique dont je parle plus haut: l'enfant adopté , soustrait à son ancien environnement subit, par imprégnation lente, l'influence de son nouveau milieu , au point d'être recréé selon ses nouveaux parents.
    Le retour sur ton article précédent , nous permet de le bien assimiler.

  • lerdami, 24/08/2015 00:00

    LEDAMI REPOND @ GEOGUI : Géogui, je souscris à ton commentaire. Le but de l’article ‘Adultère et crucifixion’ était de mettre en lumière que le Chrétien (de longue date comme de fraîche date) n’est, dans certaines églises, plus nourri du message de la Croix où même elle est ôtée…et , peut-être de ce fait, ‘’les soucis du monde restent une fascination qui aveugle.’’ Un manque d’enseignement peut favoriser, comme tu le dis, ‘le travers propre aux humains : leur curiosité pour tout ce qui touche à l'interdit: l'adultère...Tandis que la crucifixion les renvoie à leur culpabilité.’’ Ce précédent article est une constatation, comme le dit un autre commentaire : ‘’Cette recherche effrénée de sujets comme infidélité, peur, adultère... ne serait-il pas marque de souffrance intérieure.’’ Nous avions déterminé l’évidence et une des sources possibles d’une lacune. La demande d’internautes : ‘’De quelle nourriture ai-je besoin pour nourrir mon âme ?’’ appelait donc une suite. Nous aurions pu dire simplement : « veillez et priez »… Cet article ‘complément d’enquête’ précise qu’il est possible aussi que le message du sacrifice à la croix soit acquis mais que la peur du péché nous tenaille encore. Donc une progression de la nouvelle naissance est envisagée et comprise. En conséquence il est développé dans cet article une des nombreuses causes plausibles. En l’occurrence, la peur, traitée en 5 exemples. Et je te rejoins quand tu dis : ‘’Il est possible aussi que le message du sacrifice à la croix soit acquis mais que la peur du péché nous tenaille encore.’’ Cet écrit n’est pas un étonnement mais, petitement, un encouragement pour s’insérer, je te cite, ‘’ s’insérer dans un processus dynamique, par progrès successifs.’’ Bien à toi l’Ami et @ bientôt lerdami.

  • thi, 27/08/2015 00:00

    Mon Dieu, toujours plus vers toi! Tous les jours un peu plus.
    Vient à l'aide de ma faiblesse, quand ma tête ne veut pas entendre mon coeur, ou quand mon coeur ne veut pas entendre ma tête.
    Dieu, règne sur ma tête et sur mon coeur.

Laisser un commentaire

:
: