Quelque chose de magnifique se produit lorsqu’un grain de sable, ou une matière étrangère, pénètre dans la coquille d’une huître. Incapable de rejeter ce corps étranger, l’huître commence à le recouvrir, couche après couche, d’une substance brillante appelée nacre. Ainsi se forme la perle.

Bien des grains de sable appelés désappointement, découragements, obstacles, handicaps physiques peuvent s’introduire dans la vie d’un chrétien. Ils sont là comme une source d’irritation jusqu’à ce qu’ils soient recouverts par les couches de la surprenante grâce de Dieu.

Etes-vous prêts à tout laisser tomber dans votre vie chrétienne parce qu’un grain de sable est là, enrayant un peu votre marche avec le Seigneur? L’apôtre Paul en a eu un bien gros : trois fois il a prié le Seigneur de le lui ôter ; mais Dieu le lui a laissé ; il l’a recouvert de sa grâce et une perle s’est formée : celle de la patience.

Le grand producteur de perles ne permettra jamais à un grain de sable de s’introduire dans la vie d’un de ses enfants bien-aimés sans un but. Sa grâce peut transformer toutes circonstances en une perle d’un prix infini.