Peut-être avez-vous vu le film “Home” de Yann Arthus Bertrand ?
Ce long métrage, aux images superbes et au message sans détours, a pour but de nous sensibiliser sur la fragilité de notre planète Terre et sur la limite de ses ressources que nous épuisons trop vite.
Le défi est grand. Il nous faut absolument trouver des solutions avant que cela ne tourne à la catastrophe mondiale.
Doit-elle arriver ? Les prophéties bibliques sont précises à ce sujet.

En attendant, pour apprendre à vivre ensemble, Dieu nous a laissé de précieux conseils concernant le partage des ressources de la Terre. Dans la Bible, dans le livre du Deutéronome au chapitre 25, nous trouvons ces sages conseils : “Lorsque vous moissonnerez, si vous avez oublié une gerbe dans le champ, vous ne retournerez pas la prendre ; vous la laisserez pour les étrangers, les orphelins et les veuves. Alors le Seigneur votre Dieu vous bénira dans tout ce que vous entreprendrez. De même, lorsque vous récolterez les olives, vous ne passerez pas une seconde fois pour recueillir les fruits oubliés ; vous les laisserez pour les étrangers, les orphelins et les veuves. Enfin, lorsque vous vendangerez, vous ne repasserez pas dans la vigne pour ramasser les grappes oubliées ; vous les laisserez pour les étrangers, les orphelins et les veuves. Souvenez-vous que vous avez été esclaves en Égypte. C'est pour cela que je vous ordonne de mettre en pratique ces commandements.

Une grande partie de nos sociétés et de nos pensées sont influencées par la culture de la consommation matérielle, de la course à l’enrichissement personnel, même s’il faut que d’autres en paient le prix fort...
Les chrétiens et les églises ne peuvent adhérer à ces principes égoïstes. Nous ne pouvons continuer à consommer de manière effrénée, en fermant les yeux sur les populations qui manquent de l’essentiel (eau, santé, paix, nourriture, environnement préservé...). La réduction globale de la pauvreté dans le monde doit passer par un changement de mentalité, d’attitude vis-à-vis de notre prochain. C’est bien le coeur de l’homme qu’il faut changer; Qui peut le faire plus parfaitement que Jésus lui-même ?
Le premier défi des humains d’aujourd’hui n’est donc pas matériel, mais spirituel, les oeuvres viendront ensuite.
“Venez en aide à vos frères dans le besoin et pratiquez sans cesse l'hospitalité...Ne rendez à personne le mal pour le mal. Efforcez-vous de faire le bien devant tous les hommes. S'il est possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes... Ne te laisse pas vaincre par le mal. Sois au contraire vainqueur du mal par le bien” Epître de Paul aux Romains - Chapitre 12

Dans ce monde qui va (trop) vite, les chrétiens ont quelque chose à dire, une foi à partager, des valeurs à communiquer, une espérance à proposer en Jésus-Christ.