Notre société est, semble-t-il, rythmée par des cycles sensiblement identiques. Ceux-ci se composent de périodes d'embélie suivies de périodes de crises. Crise politique, crise économique, crise alimentaire, crise sanitaire, crise existentielle ou bien encore crise écologique. Cela fait beaucoup de crises et la balance a toujours tendance à pencher inexorablement du mauvais côté. Les âges d'or ne perdurent pas éternellement et le monde d'aujourd'hui paraît prendre un cap difficile. La crise des marchés financiers fait trembler tout le monde. On est capable de se mobiliser et de s'unir pour préserver un style de vie privilégié alors qu'on est incapable de faire la même chose pour sortir les populations les plus vulnérables de leur « calvaire » quotidien.

La crise d'aujourd'hui devrait nous interpeler sur la grande dépression morale et spirituelle qui s'accentue de jour en jour, d'ailleurs c'est l'un des signes précurseurs du retour de Jésus-Christ sur la terre.

Dieu ne veut pas nous proposer un New Deal spirituel pour que notre environnement social change, non, ce qu'Il nous offre c'est de traverser la crise à ses côtés, selon les critères divins afin d'être prêt lorsqu'Il reviendra chercher ceux qui lui appartiennent.

Le Père ne veut pas nous donner bénédictions sur bénédictions afin de se conserver notre fidélité; ce qu'Il veut c'est notre fidélité afin qu'Il nous conduise au bout du tunnel (Labyrinthe);

La solidarité en temps de crise, être deux ou trois c'est plus facile pour garder le moral, non ?
Ne négligez pas votre seule alternative en solution de crise. Jésus-Christ désire dès maintenant et pour toujours vous accompagner sur le chemin de la vie.

Matthieu 6 v. 27 & 33 : « Qui de vous par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie... cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu et toutes choses vous serons données pas dessus. »

Faites confiance à la Parole de Dieu, elle ne vous décevra jamais.
Lecture de Matthieu 6 v. 25 à 34.