Il est parfois intéressant de croiser des écrits d’Auteurs différents.
Le texte de j. Niederer,  proposé par lerdami, est l’exemple parfait de la complémentarité  qu’il apporte à ses 2 derniers écrits sur ‘’La Différence’’
http://www.add-lehavre.fr/article/la-difference-lindifference-la-defiance http://www.add-lehavre.fr/article/pour-vaincre-la-difference-suite

L'index (mis à l’index) D’après un récit de j. Niederer

Les cinq doigts de la main, chacun différent, s’entendaient à merveille et, ensemble, réalisaient des tâches aussi variées que délicates. Mais un jour, l'index fut pris d'un accès de fierté. Il s'estimait supérieur aux autres doigts. Était-ce parce qu'il servait à montrer les choses ou parce qu'on le coiffait parfois d'un dé ? Il jeta un regard hautain et même méprisant sur ses frères. Il refusa de collaborer avec eux. Si bien que la moindre tâche s’avéra impossible pour eux, comme tenir correctement un crayon.


N'en est-il pas parfois ainsi entre frères et sœurs d'une même famille ou entre membres d'une même communauté ? L'ennemi de nos âmes, décelant un point faible chez l'un d'eux, l'incite à adopter une attitude hautaine qui détruit l'entente et l'entraide mutuelles.


Les quatre autres doigts, affligés par son comportement, tinrent conseil. Réalisant que l'index aussi avait besoin du concours des quatre autres, ils décidèrent de...faire grève ! Cueillir une fleur, ramasser une pomme fût dès lors impossible pour l'index. La solitude commença à lui peser Il réalisa sa conduite insensée et sollicita le pardon auprès de ses frères. Une bonne et joyeuse collaboration s'installa de nouveau entre eux.

« Rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée.
Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.

Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ ». Philippiens 2:1-5

Commentaires

  • Le Drom., 16/02/2013 00:00

    Bonjour Lerdami,

    Excellent édito, n'oublions jamais que JESUS lui même à dit sans moi vous ne pouvez rien faire nous avons besoin de nos soeurs de nos frères afin de travailler pour le Maître et nous devons être unis afin d'être un frais et véritable témoignage pour annoncer l'évangile de JESUS CHRIST. Un bel exemple: Actes 2:42. Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans LA COMMUNION FRATERNELLE, dans la fraction du pain et dans les prières. Et je dis amen. Que DIEU nous aide à rester dans l'humilité, et de prendre conscience que j'ai besoin des autres!!!!!!!

    Merci frère et que Dieu te bénisse.

  • elzab, 27/02/2013 00:00

    Belle histoire : très parlante !
    Merci de nous la partager.
    Bises.

  • sophianta, 02/03/2014 00:00

    Très édifiant : L\'orgueil nous fait oublier souvent que nous sommes rien en réalité sans les autres. Christ veut nous former à l\'humilité, l\'amour, la compassion bref, à tout ce qui peut nous inciter à revêtir son caractère et à développer ses sentiments en nous car c\'est lui qui produit en nous le vouloir et le faire.
    \C\'est dans le \nous\ de la communauté chrétienne que se forme le \moi\ de la personnalité spirituelle de chaque membre du corps de Christ\.

Laisser un commentaire

:
: