Bonjour à tous,

Notre monde traverse actuellement une crise sans précédent. L'actualité, les médias, les nouvelles ne sont pas très encourageants ! Je vous propose aujourd'hui de puiser quelques ressources dans un livre indémodable : la Bible.
La Parole de Dieu regorge d'exemples d'hommes et de femmes, qui inspirent nos vies, et nous donnent les bons réflexes à adopter.

  Psaume 77:2
 Ma voix s’élève à Dieu, et je crie;
 
Ma voix s’élève à Dieu, et il m’écoutera.

Lorsqu'Asaph a écrit ce psaume, il semblait quelque peu désemparé, passant par un temps difficile.
Asaph nous révèle plusieurs vérités au travers du verset 2.

La première vérité : même au travers de la tempête il continue à élever la voix vers Dieu. Quelle leçon pour nos vies ! Nous vivons dans un monde "hyper connecté". Pour la plupart d'entre nous, nous possédons un smartphone, ou un ordinateur, qui nous permettent de nous connecter aux autres, notamment via les réseaux sociaux.
Un de nos réflexes pourrait être celui de communiquer auprès de la terre entière : "A l'aide ! Je passe par des moments difficiles". Asaph nous révèle la bonne attitude à adopter au verset 3 : "Au jour de ma détresse, je cherche le Seigneur; La nuit, mes mains sont étendues sans se lasser; Mon âme refuse toute consolation."
Le psalmiste ne cherche pas le réconfort auprès de ses pairs, mais il va implorer Dieu, et Dieu seul.
Une pépite pour nos vies : Dieu est Le seul capable de t'apporter le réconfort dont tu as besoin.


Une seconde vérité se dégage de ce verset : "Je crie"
Ces deux mots nous révèlent qu'Asaph a fait le choix de prier, d'élever la voix vers Dieu. Ce choix ne peut m'empêcher de penser à ce verset : Priez sans cesse (1Th 5:17)
Ami lecteur, je ne pourrai m'empêcher de t'encourager à veiller sur la qualité de ta vie de prière.
La prière c'est parler à Dieu, mais c'est aussi écouter Dieu, écouter Dieu nous parler.
Ce que Dieu va nous révéler aura une valeur bien plus importante que les plus belles pensées trouvées sur internet.


La troisième vérité que je ressors de ce verset est la conviction du psalmiste quant à l'écoute de Dieu.
"Ma voix s’élève à Dieu, et il m’écoutera". Asaph avait cette certitude au fond de son cœur : Dieu écoute ma prière. Il y a une différence entre "entendre" et "écouter". On peut entendre le chant d'un oiseau sans vraiment l'écouter… ou bien on peut prendre le temps d'écouter, de prêter attention au chant de cet oiseau.
Dieu ne laisse pas nos prières simplement effleurer Son oreille, mais Dieu écoute ma prière. Asaph avait la certitude que sa prière était écoutée par le Tout-Puissant, et qu'Il ne la laisserait pas sans réponse.


Ami lecteur : Dieu n'a pas changé, Il est le même Dieu qui a écouté la prière d'Asaph, et je peux t'assurer qu'Il entend et écoute également ta prière.