Quelle Erreur ! (ter)


« Le secours me vient de l’Éternel,
Qui a fait les cieux et la terre. »
Psaumes 121:2

‘‘Pour la philosophie, le crime est une erreur ; pour la religion l'erreur, est un crime.’’ (Félicité Robert de Lamennais), mais ces lignes ne parleront ni de  philosophie ni de religion mais des choses de Dieu !

Nous avons vu précédemment que nous commettons tous des erreurs… Nous nous sommes posé cette question : « Mais commettre une erreur est-ce réellement pécher ? » La faute (erreur) volontaire et consciente…exempte de demande de pardon, devient alors une transgression aux yeux de Dieu, une souillure.

Si l’adage populaire déclare : ‘‘Faute avouée est à moitié pardonnée’ ’la Bible affirme que « Le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Jésus, dit au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison. »(Matthieu 9:6) ; Il suffit de prier : « Vois ma misère et ma peine, Et pardonne tous mes péchés. »(Psaumes 25:18)
Remarquons qu’il ne s’agit pas du pardon de la moitié des péchés, (erreurs) mais du pardon de tous les péchés, avec la promesse de ne pas rester sur place mais aller ensuite de l’avant !

Nous nous étions aussi demandés : « Mais de quelles erreurs parlons-nous ? » Et, avec un peu de réflexion, nous remarquions, nous réalisions, que les chemins qui mènent à l’erreur sont légion.
L’erreur peut être constructive…mais à condition qu’elle ne porte pas préjudice à notre prochain car « Pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute. » (Romains 14:13)

Mais alors comment éviter l’erreur ?
Mais aussi comment être conscient d’être dans l’erreur ?
C’est vrai que ‘‘les fautes des hommes sont rarement évidentes pour eux, leur partialité étouffe leur jugement.’’ MAIS ‘‘On répare ses fautes quand on les pleure.’’ (William Shakespeare / Jacques-Bénigne Bossuet)
Inévitable ou fortuite, insoupçonnée ou minimisée, l’erreur révèle parfois l’être intérieur…
L’alcoolisme est toujours révélé par l’erreur du ‘verre en trop’ : ‘‘Pas grave je supporte !’’ ; ’’ L’ivresse est une bonne expérience.’’ diront les adeptes et de réitérer leur erreur.
C’est un des exemples de se mettre en mauvaise posture et ainsi commettre l’erreur. Mais demeurer dans un saint comportement est le moyen de déjouer l’erreur. Si nous pouvions et accomplissions : « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. » 1Corinthiens 10:31

L’erreur ne soudoie-t-elle pas le juste ? « Le malheur atteint souvent le juste. » Mais soyons confiants : « L’Éternel l’en délivre toujours. » (Psaumes 34:20)

*Erreur : Il faut un cœur pur pour convenir être dans l’erreur…‘‘Bien entendu, la plupart des erreurs consistent en cela seul que nous ne donnons pas correctement leurs noms aux choses.’’ (Baruch Spinoza)

*Erreur : Il faut un cœur fort pour reconnaître son erreur… ‘‘De graves erreurs perdurent par la peur du changement et celle de contrarier son ‘Moi interne.’’ (lerdami)

*Erreur : Il faut « ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi. »(Galates 2:20) pour éviter l’erreur.

Quelle erreur de se croire infaillible au manquement de Vérité par sa (ma) force propre.

Commentaires

  • eveline simonnet, 24/07/2015 00:00

    Que d'erreurs commettons-nous à longueur de journée ! sans aller chercher les grosses fautes ou les crimes, savons-nous seulement RESPIRER ? nous NOURRIR' ? sans porter préjudice à LA VIE qui nous entoure ? L'erreur va loin dans notre fonctionnement humain. Savons-nous vivre sans polluer ? Lorsqu'on prend conscience de nos erreurs en profondeur, il y a tout un travail sur nous-même, sur notre environnement, qui se fait. Et....cela commence par nous !

  • Le Drom, 24/07/2015 00:00

    Merci Lerdami pour ces bonnes paroles qui nous remettent à notre place. Nous sommes bien petits et souvent enclin à commettre des erreurs. Romains 14:13 que tu as cité, est une parole de Dieu que nous devons apprendre et surtout mettre en pratique dans notre vie de disciple de Jésus-Christ. Que nous sachions demander pardon à celle ou celui que nous avons blessé. Et aussi pardonner comme Jésus nous à pardonné. Et pour cela nous devons être remplis de l'amour de notre Sauveur et Seigneur. Viellons et prions.
    A bientôt.

  • ?, 24/07/2015 00:00

    Article avec des éléments intéressants et vrais. Ce qui fait souffrir atrocement l'Esprit-Saint en Jésus Adoré et ses saints, ça n'est pas d'abord l'erreur, les fautes, c'est l'orgueil atroce, et là on est dans l'ordre du mensonge, tromperie, manipulation et haine furieuse, jalouse et meurtrière à l'égard de l'Esprit-Saint en Dieu et en ses enfants qui reçoivent et obéissent à ses commandements. Priez, priez pour moi; je dois tant souffrir actuellement sur Terre, en communion avec Jésus que j'aime par-dessus tout toujours plus, heureusement pour moi, à cause de cet orgueil Luciférien monstrueux, menteur, trompeur, manipulateur, jaloux, haineux, chez certaines créature humaine qui se réclament des plus hautes élites des puissants, des sages, des intelligents de ce monde et quelle sagesse, que le intelligence: néant, néant, mortifère. La sagesse de ce monde: Satan orgueilleux, haineux, jaloux, menteur au fond des cœurs humains, Dieu dit st-Paul l'a réduit à néant: montrant qu'elle n'est rien, que néant en matière d'amour et de vérité: l'Esprit Seul est Sage, Aimant, Pardonnant aux pires gifles sataniques et orgueilleuse des pires pécheurs. Priez pour moi, j'en ai bien besoin pour supporter tant de gifles et souffrances qui me paraissent parfois bien injustes; à bientôt; soyez saints toujours plus, comme Notre Père des Cieux; je vous embrasse d'un saint baiser dans Le Christ.

Laisser un commentaire

:
: