1 Corinthiens 8 v 2 : « Si quelqu'un croit savoir quelque chose, il n'a pas encore connu comme il faut connaître. Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui.»

 

A tout juste un mois d'intervalle, deux unes du magazine ''Le Point'' ont attiré mon attention.
L'une, du 16 août 2018, titrait : George ORWELL, le penseur le plus utile pour aujourd'hui.
L'autre, encore plus prétentieuse, annonçait : Yuval Noah Harari, le penseur le plus important du monde.

Est-ce de la part des rédacteurs de ce journal un manque d'imagination ou un problème de mémoire pour se répéter de la sorte ?
A moins que cela ne rentre dans le cadre d'un plan bien conçu pour éloigner les hommes de la pensée de Dieu.

George Orwell est un écrivain journaliste britannique de la première moitié du vingtième siècle. Il a écrit en autre ''La ferme des animaux'' et ''1984''.
Dans une sorte de testament philosophique, il laisse à l'humanité quelques recommandations ''utiles'' pour aborder le futur.

Je n'en  citerai que quelques unes, malheureusement fort édifiantes,dont le but  à peine voilé est de tout faire pour éloigner les hommes de Dieu.

→ Privilégier l'humain
Le journaliste du Point fait à ce sujet cette remarque :''Orwell restera toujours intensémentconscient de la primauté qu'il faut absolument accorder à l'individu sur toutes les nauséabondes petites orthodoxies.''

→ Fuir les dogmes religieux
La position d'Orwell est sans équivoque puisqu'il dira également: « La sainteté est aussi une chose que les êtres humains doivent éviter. »

Quant à Yuval Noah Harari (YNH), le philosophe, auteur à succès de ''Homo Déus'' et ''Sapiens'',  considère que les religions sont des ''fake news millénaires''.

Dans son dernier ouvrage intitulé modestement ''21 leçons pour le 21ème siècle'' il dit : « Adam et Eve n'ont jamais existé mais la cathédrale de Chartres reste belle. La Bible tient largement de la fiction mais elle peut encore apporter de la joie à des milliards de gens et encourager les êtres humains à la compassion, au courage et à la créativité à l'instar d'autres grandes œuvres de fiction comme ''Don Quichotte'', ''Guerre et paix'' et …. ''Harry Potter''

Quel mépris envers le texte sacré !
Quelle offense envers le Dieu tout puissant qui nous a transmis cette sainte parole.

Et ce sont ces auteurs que le monde met en avant en proposant leurs pensées comme remède pour notre pauvre monde en perte de repère !

Plus que jamais l'exhortation de l'apôtre Paul dans l'épitre aux Romains chapitre 12 doit être prise au sérieux et mise en pratique.
« Ne vous conformez pas au siècle présent mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence.»

Les courants de pensée du monde peuvent influencer les chrétiens.
C'est ce que cherche notre ennemi, Satan.

Dans Apocalypse 13 v 5 à 7 il est fait mention de la bête qui profère des blasphèmes et fait la guerre aux saints.

Mais la guerre n'est pas toujours visible.

Jésus, dans l'évangile de Matthieu chapitre 24 v 24 dit:« (dans les derniers temps) il s'élèvera des faux christs et des faux prophètes. Ils feront des prodiges et des miracles au point de séduire, s'il était possible, même les élus

Bien sûr nous y voyons ici des sommités religieuses prêchant un évangile frelaté et édulcoré mais lorsque nous lisons certaines remarques à propos de ces penseurs ''remarquables'' les plus ''utiles'' et les plus ''importants pour l'humanité'' on peut se poser la question si ceux-ci ne sont pas en passe d'être tout simplement déifiés ?

De YNH, François Riahi, directeur général de Natixis dit : « Il y a assurément du génie et du surhumain chez lui pour s'extraire à ce point de notre condition humaine


Ça ne vous rappelle pas quelques chose à propos d'Hérode  ?
Actes 12 v 12 : « Le peuple s'écria : Voix d'un dieu, et non d'un homme! »

S'élever au dessus de la condition humaine pour devenir surhumain, donc à l'égal de Dieu, n'est-ce pas dans cet état d'esprit que les bâtisseurs de la tour de Babel l'ont entreprise ?

« Vous serez comme Dieu » a dit Satan à Eve qu'il tentait.(Genèse chapitre 3 v 5)
Bien entendu,  vouloir ressembler à Dieu est une chose honorable. Mais à condition de la prendre comme modèle et non en le bannissant de nos vies.

! Prenons garde.
Qui dit séduction dit attaque sournoise.

! Qui dit séduction dit approche d'un être déguisé en ange de lumière et non pas d'un démon hideux et menaçant comme dans les légendes populaires.

! Qui dit séduction, dit travail souterrain d'un ennemi qui avance masqué.

Dans les autres recommandations de George Orwell  on trouve des choses tout à fait convenables et respectables :

- cultiver la décence commune, l'honnêteté, la simplicité, la générosité, le stoïcisme, la respectabilité.
- soigner son language
- lutter contre ses préjugés
- être curieux de tout
- toujours défendre les libertés (encore faut-il savoir de quoi il s'agit)

Mais ça c'est en quelque sorte la forêt qui cache l'arbre.
 L'arbre du fruit défendu.
 Fruit qui une fois croqué conduit à la mort.

George Orwell, à propos du domaine spirituel, parle d'orthodoxies nauséabondes mais YNH lui tempère de la sorte son propos : « Observez que je ne nie pas l'efficacité ni la bienfaisance potentielles de la religion, au contraire. »

On flatte d'une main mais on détruit de l'autre.
2 Timothée 3 v 5 : « Dans les derniers jours les hommes seront égoïstes …. ayant l'apparence de la piété mais reniant ce qui en fait la force.
Eloigne toi de ces hommes là !
»

YHL dans ses écrits met en opposition les (bons) chrétiens d'esprit scientifique et les (mauvais) chrétiens fondamentalistes.

- Les premiers cherchent à expliquer de façon pragmatique les ''erreurs et les mythes de la Bible en plaidant que le livre saint n'a jamais été destiné a être là comme récit factuel mais qu'il faut l'aborder tel un récit métaphorique qui recèle une sagesse profonde.''

- Les seconds prennent quant à eux la Bible à la lettre et la considèrent comme ''la parole infaillible de l'unique Dieu ''.


Grâce à Dieu nous appartenons à cette deuxième catégorie de chrétiens.
Peu importe que nous soyons jugés comme n'ayant pas l'esprit scientifique.
J Nous ne cherchons pas à plaire aux hommes mais à Dieu.

1 Corinthiens 3 v 19 : « Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit : Il prend les sages dans leur ruse. Et encore : Le Seigneur connaît les pensées des sages, Il sait qu'elles sont vaines. »

Les hommes dans leur sagesse refusent le conseil de Dieu et combattent même l'idée d'un Dieu qui les domine.
Et pourtant notre Dieu est omniscient (il connaît toute chose) et il est seul Souverain.

! Gardons-nous de placer notre confiance dans la sagesse de ces penseurs ; Sagesse polluée par le péché et inspiré par l'esprit du malin.
 
Jérémie 17 v 9 : « Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? Moi, l'Eternel, j'éprouve le coeur, je sonde les reins. »

! Veillons à ne pas laisser ces courants de pensées venir s'infiltrer dans notre esprit et atténuer l'autorité que doit conserver l'écriture dans nos coeurs.

Jérémie 17 v 5 : « Ainsi parle l'Eternel : Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l'Eternel ! »

 

Ces penseurs clairvoyants ont des yeux mais ne voient point, ils ont des oreilles et n'entendent point.

 Esaïe 44 v 18 :« Ils n'ont ni intelligence, ni entendement, Car on leur a fermé les yeux pour qu'ils ne voient point, Et le coeur pour qu'ils ne comprennent point. »

En conclusion rappelons-nous cette mise en garde que Jésus nous laisse :
Luc 6 v 39 : « Un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse ? »

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

:
: