Parmi les oiseaux, il en est un dont le vol est majestueux entre tous, c’est l’aigle. Presque sans battre des ailes, comme s’appuyant sur une force invisible, il s’élève dans le ciel si haut que l’œil ne peut le discerner.
Mais ceux qui s’attendent à l’Eternel, renouvelleront leur force; ils s’élèveront avec des ailes, comme des aigles… Esaïe40v31.
Dans cette parole, ce n’est pas seulement une énergie physique que Dieu promet à ceux qui s’attendent à Lui, mais surtout des forces spirituelles pour s’élever au-dessus de la méchanceté des hommes et des difficultés apparemment insurmontables. Les croyants peuvent alors tout considérer d’en haut, avec lui et comme lui ;
Pierre, après avoir été battu (Actes 5v40) se réjouissait d’avoir été estimé digne de souffrir des opprobres pour le nom du Seigneur. Bel exemple de quelqu’un qui s’élève au-dessus de la méchanceté des hommes !
C’est cette même force divine qui soutenait Paul et Silas, quand, après avoir été injustement battus et enfermés en prison pour leur foi, ils chantaient des cantiques (Actes 16v25). Comment auraient-ils pu trouver en eux-mêmes les ressources pour surmonter de la sorte une telle épreuve ?
Cette force est toujours à la disposition du croyant : c’est à nous a en profiter. Elle se puise dans la connaissance de Dieu, d’abord par la foi dans ses promesses et ensuite par l’expérience répétée de leur accomplissement dans notre vie de tous les jours.
On sait et on apprend ainsi que notre Dieu délivre quelles que soient les circonstances et cela nous donne la paix et la joie intérieures. Face à une difficulté soudaine, une chrétienne disait un jour : je me réjouis à l’avance de voir quel moyen inédit le Seigneur va employer pour me sortir de là ! Voilà ce qui s’appelle prendre de la hauteur et s’élever au-dessus des circonstances !
Nous honorons Dieu chaque fois que dans une circonstance difficile ou une épreuve douloureuse, paisiblement et sans murmurer, nous mettons notre confiance en son amour,en sa sagesse et en sa toute puissance