S’aimer soi-même… Ah ! Fichu miroir ! Il nous renvoie, au saut du lit, l’image exacte de ce que nous sommes, à l’extérieur, boutons d’acné, rides et rondeurs compris. Force est de constater qu’on ne s’aime pas toujours tel qu’on est.

Lorsqu’on y plonge les regards, la Bible, la parole de Dieu, nous renvoie l’image exacte de ce que nous sommes, à l’intérieur. Mais elle n'est pas un miroir comme les autres : à travers elle, nous nous voyons, non avec nos propres yeux, mais avec les yeux de Dieu : La parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. (Hébreux 4.12)

Dieu parle de l’état dans lequel l’Homme se trouve : « De la plante du pied jusqu’à la tête, rien n’est en bon état : ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, qui n’ont été ni pansées, ni bandées, ni adoucies par l’huile. » (Esaïe 1.6). Et le cœur n’échappe pas à la règle.

Notre éducation, notre histoire et nos expériences nous sculptent à notre insu. Vous en apercevant, vous êtes-vous déjà dit : « Je ne m’aime pas tel que je suis. » ? Dieu, lui, vous aime tel que vous êtes : Jésus est mort pour vous racheter, par son sang, de votre vaine manière de vivre (1 Pierre 1.18-19). Ainsi, grâce à lui, votre vie a un sens.

« L’amour est cette merveilleuse chance qu’un autre vous aime encore lorsque vous ne pouvez plus vous aimer vous-même » (Jean Guehenno, écrivain)