Une incroyable rencontre !
Pascal est membre de l'assemblée Evangélique de Mainvilliers (Chartres) depuis 1993. C'est un membre actif au sein de PARTAGE 28 en particulier au niveau de l'aide alimentaire. Il aime notre Seigneur Jésus de tout son cœur. Pascal a 5 frères et 2 sœurs issus de deux mariages.

A présent que vous connaissez un peu mieux notre ami Pascal, voici la belle surprise qui vient de se produire dans sa vie.
Le dimanche 19 octobre 2008, trois hommes de la rue se sont présentés à la porte de notre assemblée et nous pouvions alors entendre de beaux chants dans la grande salle. Le plus âgé a demandé (à la personne qui était devant la porte d'entrée) «Il y a de l'ambiance chez vous ? Est-ce que vous aidez les gens ici ? », la personne a alors répondu « Oui, bien sûr » et l'homme a rajouté « Est-ce que vous aidez avec de la nourriture ? », réponse « Tout a fait, avez-vous faim ? », et l'homme de répondre « Oui ».

Ils sont entrés tous les trois, se sont assis et ont attendus la fin de la réunion puis ils ont été invités à l'agape du midi et sont repartis avec un sac de denrées alimentaires chacun. C'était la première fois qu'ils pénétraient dans une Eglise Evangélique.
Le mercredi 22 octobre suivant, nous retrouvons deux de nos hommes venus chercher leurs colis alimentaires. Après un entretien avec le Pasteur, ce dernier dit au plus âgé « Votre fils est ici, voulez-vous le voir ? », l'homme reste interloqué par cette question « Mon fils ? Ici ? » « Oui, votre fils est ici » répond le Pasteur et il appelle notre ami Pascal qui ne savait rien de ce que notre Seigneur avait préparé pour lui comme incroyable rencontre. Le Pasteur dit à l'un « Pascal, je te présente ton père, Jean-Pierre » et à l'autre « Jean-Pierre, je te présente ton fils, Pascal ». La surprise est totale pour les deux hommes !

En résumé, Jean-Pierre avait quitté le foyer conjugal lorsque Pascal avait 7 ans et il ne l'avait jamais revu depuis, cela fait exactement 40 ans !
Certes retrouver son père dans de telles conditions n'est pas évident mais quelles surprenantes retrouvailles, n'est-ce pas ?

Et ce n'est pas finis, Pascal a pardonné à son père immédiatement après lui avoir parlé et il prie avec un cœur libéré et léger à présent, afin qu'il donne sa vie à Jésus. Nous ne savons pas jusqu'où ira ce clin d'œil de notre Seigneur mais nous savons très bien que cette extraordinaire rencontre de la vie n'est aucunement le fait du hasard. En effet, c'est uniquement la réponse du Seigneur à la prière de Pascal qui voulait revoir son père. Cette absence était pour lui source de blocage émotionnel et de tristesse car comme il le dit si bien « en fait, je n'ai jamais vraiment connu mon père ! ».

Que devons-nous retenir de ce témoignage ? Que nous ne devons jamais nous détourner de notre semblable, d'autant plus s'il demande de l'aide. La parole de Dieu nous donne la réponse dans Matthieu 25:35
« Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ».

A Dieu soit toute la gloire et que Sa volonté s'accomplisse pour ces 4 hommes : Pascal, son père avec ses deux amis de la rue. Le dernier mot de ce formidable témoignage reviendra à Pascal : « Je remercie le Seigneur d'avoir pansé mes blessures. »
, |Découverte