…Et avec la naissance du fils de Dieu !
NOTE de L’auteur :
Pour savourer la chute de cet écrit il est conseillé de lire l’entier historique du ‘Père Noël’.
Réponse à des internautes.

Le 25 Décembre : Le Père Noël nous le voyons, mais nous les adultes nous n’y croyons pas !
Le 25 Décembre : Jésus Le Fils de Dieu, personne ne le voit mais tous peuvent y croire !
Le Père Noël : En voilà un sympathique personnage ! L’ami des enfants mais aussi des adultes et des commerçants …
Le ramoneur par excellence (cheminée), tout de pourpre vêtu, messager de la joie et pourvoyeur de cadeaux. Un vrai petit lutin, un génie !
Nos jeunes têtes blondes (et brunes) l’adulent, lui écrivent. Ils admirent tant ce chevalier aux valeureux rennes chargés des offrandes attendues.
D’aucuns ont ouïe dire qu’il n’existe pas et reçoivent néanmoins ses présents.
D’autres tirent à boulets rouges sur ce héros d’un jour et le diabolise.

« Mais Père Noël n’es-tu pas un des privilèges de Noël ? »

Il est vrai que ce bienveillant bonhomme s’attarde d’avantage dans les pays dit ‘civilisés’, favorisés, mais enfin, qu’a-t-il fait de mal cet affable citoyen pour être diabolisé ?
Ce Père Noël est pourtant très dans le vent : Ses présents sont toujours d’actualité même s’ils ne conviennent pas  à nos tendrons exigeants.

« Mais aussi, d’où viens-tu Père Noël ? »

Le père noël est cloné car il est plusieurs, le même, partout où il se trouve !
Des répliques à l’infini… Il est aussi très moderne car c’est un ‘OGM’ :
N’est-il pas extirpé de ‘Nicolas de Bari’, évêque de la ville de Myre, né en 270 après Jésus Christ ? Sa réputation de charité le fit proclamer saint et l'on fête l'anniversaire de sa mort le 6 décembre. Ainsi nommé ‘Saint Nicolas’ est toujours fêté à cette date dans l’est de la France et dans le nord ainsi que dans de nombreux pays d'Europe. 

Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, (costume d'évêque)  va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s'ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard. (Celui- là, il devrait ‘peut-être’ reprendre du service)

Après la Réforme protestante survenue au XVIe siècle, la fête de Saint Nicolas fut abolie dans certains pays européens. 
Au début du XVIIe siècle, des Hollandais émigrèrent aux États-Unis et fondèrent une colonie qui, en 1664, devint New York.
Cette coutume néerlandaise de fêter la Saint-Nicolas se répandit aux États-Unis. Pour les Américains, Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus. (Père noël)
Après plusieurs décennies, la société chrétienne trouva plus approprié que cette "fête des enfants" soit davantage rapprochée de celle de l'enfant Jésus. Ainsi, dans les familles chrétiennes, Saint Nicolas fit désormais sa tournée la nuit du 24 Décembre.

En 1821, un pasteur américain, Clément Clarke Moore écrivit un conte de NOËL pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparaît, le Père Noël, dans son traîneau tiré par huit rennes. Il le fit dodu, jovial et souriant, remplaça la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge, l'âne par des rennes et le débarrassa du Père Fouettard.

« Mais alors le Père Noël d’aujourd’hui est-il
 un descendant du ’’Saint Nicolas’’ un simple homme promu saint
Ou d’un personnage de légende, de conte ? »

Tel qu’il se présente de nos jours avec son manteau rouge, son bonnet, son sucre d’orge et ses rennes ce joyeux ventripotent est un personnage de conte pour enfants donc !
Il a le mérite de rassembler les Familles qui ne sont pas encore dévorées par ‘l’esprit de copains’, de réunir autour du toujours vert sapin, symbole de la vie.
Faudrait-il alors supprimer toutes fêtes et anniversaires autres que religieux ?
Les chrétiens authentiques devraient-ils revenir aux valeurs du moyen âge, époque à laquelle pourtant déjà les ‘puissants’ offraient de la nourriture à leur Sujets en fin d’année… (Cadeaux ?)
Certes, le Père Noël contemporain est une légende mais pas un ‘diablotin’.
Supprimons toutes études laïques qui inculquent le Darwinisme, supprimons tous ces jeux et films de violence, supprimons toute la préhistoire qui présente l’Homme à 4 pattes et supprimons partie de la Science et du Progrès. Ainsi, il n’y aura plus de doute. Une communauté bien connue des États Unis s’efforce de le faire mais sans succès réel et avec maintes dérives.
L’humanité Chrétienne ne connaît pas le jour de naissance du Christ, ni précisément l’année. Il est un fait que la concordance du climat n’est pas adéquate. Mais peu importe puisqu’Il est né, mort pour nos péchés et ressuscité pour notre salut. Noël c’est : « Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde. » 1 Jean 4:14

Le Père Noël et La Naissance de Jésus Christ.

Si la commémoration de la naissance du Christ coïncide désormais avec la fête des enfants (Noël du Père Noël) l’essentiel est que ce fameux bonhomme irréel n’usurpe pas ce jour béni où Le Sauveur du Monde (réel) est né ! « C`est qu`aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. » Luc 2:11
Certains Chrétiens fêtent aussi Noël avec ‘le Père Noël’ qui pour eux est une image des ‘Rois Mages’ apportant les présents à’ l’Enfant Roi’. Ce peut être une réalité quand on connaît l’importance que Jésus accordait aux enfants…

Mais le vrai Noël c’est Le Noël de la nativité, la naissance d’un Roi, du fils de Dieu. C’est la naissance du Rédempteur, du Sauveur de l’Humanité. Noël c’est l’enfantement d’une ère nouvelle pour qui sait reconnaître le Christ…et le suivre et servir. (ref :’Dis,c’est quoi un vrai Noël ?’ décembre 2010)

Un enfant de 8 ans, (proche de lerdami) et de parents chrétiens vient d’apprendre de sa Maman que le Père Noël est une invention pour le plaisir des enfants. « Je m’en doutais un peu, mais c’est dommage, j’y aurais bien cru encore un peu ! »
Ce Bambin n’est nullement traumatisé et ne prend pas ses parents pour des menteurs comme certains bien-pensants l’affirment dans des sites chrétiens.
Lui ôter le Père Noël, ok, mais allez lui dire que Jésus n’existe pas et vous verrez sa réaction. Ce qu’est une réelle éducation chrétienne, est éblouissant (Esprit) : « Instruis l`enfant selon la voie qu`il doit suivre et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.»Ps 22:6

Père Noël ou Pas, la question reste posée et est personnelle. Seule la place qu’on lui donne est importante. « Or, la vie éternelle, c`est qu`ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. » Jean 17/3

Commentaires

  • Le Drom, 31/12/2011 00:00

    Bonjour Lerdami,

    Tu as raison ne diabolisons pas tout, ne voyons pas le diable partout.
    Ce brave Père Noël il est vrai fait la joie des enfants et voir des plus grands.
    Il est important de ne pas tout mélanger !!!!!
    Noël est pour nous disciples de JESUS, l’anniversaire de sa naissance et je dois en priorité me réjouir de cette grande et merveilleuse nouvelle, Luc 2 :11, « c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un sauveur, qui est le CHRIST, le SEIGNEUR. »
    Si cela est ma priorité, alors laissons une petite place au Papa Noël afin qu’il réjouisse nos petits.

    Mais quand même un petit bémol !!!!

    J’ai entendu un jour un petit garçon répondre à son petit copain, « Le Père Noël t’a apporté tous ces jouets ?
    Et bien moi qui aussi a été sage, le Père Noël ne m’a donné que deux jouets, je ne comprends pas!!!!!

    Notre Seigneur est juste alléluia, le Père Noël !!!!!!!

    Bonne année à toi et tous les tiens mon très cher Lerdami.

Laisser un commentaire

:
: