Chers internautes,

Saviez-vous que le confinement est aussi abordé dans la Bible ?
C'est le pasteur André BERNARD qui nous en parle au travers de cette méditation.

Soyez bénis



Retranscription de la méditation

Le confinement biblique

Bonjour à chacune et à chacun,

 

J’aimerais voir avec vous le confinement d’après la Bible. Savez-vous que le confinement est quelque chose que Dieu a institué ?

Nous voyons dans le livre de Lévitique : alors que Dieu est en train de donner tous Ses commandements, tous Ses préceptes à Moïse, il y en a un en particulier qui concerne les maladies, il nous est dit au chapitre 13 : si un homme ou une femme présentait une maladie de la peau ; en l’occurrence la lèpre, la teigne ou toute autre infection cutanée ; il nous est dit que cette personne devait se présenter au sacrificateur, qui devait en prendre note, puis cette personne était isolée, cette personne était enfermée, confinée, pendant 7 jours.

 

Pendant ces jours la maladie qui était peut-être présente, avait le temps de se développer, prendre place, et au bout de ces 7 jours cette personne devait se représenter au sacrificateur. Et si effectivement c’était une maladie infectieuse : lèpre, teigne ou autre chose, il nous est dit que cette personne devait être mise à part. Mais si ce n’était rien de grave une conclusion était posée en disant que c’était simplement passager, et cette personne pouvait retrouver la communion avec les autres.

 

On voit donc que Dieu a instauré cette période de confinement dès le livre de Lévitique pour pouvoir protéger les autres ; de façon à ce qu’une personne malade ne puisse pas contaminer le reste de la population.

 

On voit également que Dieu a utilisé une période de confinement pour ses enfants, pour pouvoir les protéger, eux, du reste de la population. Alors que Dieu était en train de frapper d’un jugement la nation d’Egypte, qu’il nous est dit que l’ange exterminateur était en train de passer dans les rues et de faire son travail ; il nous est dit que les Hébreux, les enfants d’Israël devaient être dans leur maison. Alors qu’ils avaient pris leurs dispositions, pris un agneau, mis le sang sur les linteaux et qu’ils étaient en train de le manger en famille, il nous est dit dans Exode 12:22 : Nul de vous ne sortira de sa maison jusqu’au matin.

 

C’était un confinement certes assez court, mais qui était important, car si les personnes sortaient, si les Hébreux sortaient, ils allaient subir le même jugement, la même malédiction que les Egyptiens.

Ce confinement était important pour qu’ils puissent être protégés, préservés.

 

Il y a un confinement spirituel auquel nous devons nous astreindre volontairement jour après jour.

On voit à plusieurs reprises que Jésus s’isolait pour prier, il se mettait à part pour pouvoir parler à son Père ; Il évitait les foules quand Il devait parler à son Père. Dans Jean 6:15 : Il nous est dit :

« Jésus sachant que la foule allait venir pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne lui seul. »

Dans Matthieu 14:23 : « Quand il l’eut renvoyée, il monta sur la montagne pour prier à l’écart ; Et comme le soir était venu, Il était là seul. » Jésus savait qu’il y a des choses que nous pouvons faire publiquement, devant un auditoire, à la vue de tous ; mais qu’il y a des choses que nous devons faire dans la discrétion, solennellement, et cela inclut notre vie de prière. C’est pourquoi dans Matthieu 6:6, Il enseigne en disant : quand tu pries entres dans ta chambre, ferme la porte, confine-toi et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

Alors que nous sommes dans cette période de confinement public, nous devons prendre ou reprendre cette habitude d’être confiné avec le Seigneur. Prendre un temps chaque jour pour Lui

Parler, Lui confier nos soucis, nos détresses, nos requêtes, nous attendre à Lui.

Pourquoi ? Parce qu’Il entend et qu’Il voit.

Que Le Seigneur vous bénisse.